Sélectionner une page

Ecolo-Groen le dénonçait déjà en 2014

Lorsque l’on parle de cumul, on pense en général aux cumuls de mandats publics et en particulier à ceux d’échevins ou bourgmestres avec celui de député.

Mais il en est d’autres qui posent problème, même s’ils sont moins visibles, à savoir les cumuls de mandats publics avec une profession comme par exemple celle d’avocat.

Un bel exemple nous est donné avec l’échevin Christophe Dielis dont la profession principale est d’être avocat et qui exerce à ses temps libres un mandat d’échevin. Celui-ci est pourtant responsable de matières importantes comme la rénovation urbaine, l’emploi et l’économie, sans oublier les asbl dont il est président de droit : ALE, Mission locale et le Centre Anderlechtois de Formation!

Ce cumul pose un double problème :

  • Son absence quasi permanente à la commune rend la gestion de services communaux et des asbl dont il est président particulièrement difficile et peu efficace. Sans parler du salaire plus que confortable qu’il touche à 100% pour les quelques heures qu’il consacre à la commune.
  • Un problème de conflit d’intérêts : en effet, parmi les clients de son bureau d’avocats on trouve la copropriété de l’ancienne Ecole Vétérinaire. Or, à plusieurs reprises, cette copropriété a dû négocier avec la commune qui possède le bâtiment principal de cet ensemble.

Ce fut notamment le cas en juin 2014 lorsque la commune dut négocier le rachat de deux parcelles à la copropriété. On avait donc les services qui dépendaient de Christophe Dielis qui négociaient avec une copropriété dont l’avocat était le même Christophe Dielis. Le groupe ECOLO-GROEN dénonça ce conflit d’intérêt lors du conseil communal du 25 juin 2014, mais le Collège estima que cela ne posait pas problème.

Aujourd’hui, cette position de « juge et partie » est à nouveau dénoncée dans le cadre d’un dossier de permis d’urbanisme demandée par la même copropriété. Nous apprenons qu’il a décidé de mettre fin à son mandat d’avocat de la copropriété. Enfin ! Pourquoi a-t-il fallu si longtemps pour admettre que ce mandat contenait un conflit d’intérêt évident ?

Mais surtout, nous avons envie de demander à Christophe Dielis quand il décidera de se consacrer entièrement à notre commune plutôt que venir y chercher son argent de poche ?

 

Share This