10 priorités pour Anderlecht

Anderlecht est une commune fantastique: verte et dynamique, et de nombreuses personnes d’origines différentes y vivent ensemble. Anderlecht est un endroit où il fait bon vivre, c’est notre maison.

Mais ces dernières années, les problèmes de notre commune ont augmenté et ils doivent être résolus. Le cadre de vie se détériore : propreté, dépôts clandestins, des zones 30 non respectées, pas de place pour la participation citoyenne sur les grands enjeux, des membres du Collège qui ne s’investissent pas à 100% dans leurs missions, peu de création de commerces de qualité, le centre qui n’a reçu aucune impulsion depuis des années, … la liste est longue.

Depuis des années, Ecolo-Groen a soulevé ces problèmes au conseil communal et a proposé des solutions. Malheureusement, nous ne voyons pas beaucoup de progrès, la plupart des problèmes sont simplement ignorés. Au cours de la prochaine législature, nous voulons améliorer les choses depuis la majorité et changer Anderlecht en mieux pour tous.

Pour cela, nous avons  besoin de votre vote, car Anderlecht mérite mieux.

Nos 10 priorités :

1. Exercer les fonctions de bourgmestre et d’échevin à temps plein sans les cumuler avec d’autres mandats ou d’autres activités professionnelles rémunérées

Anderlecht est une des plus grandes et des plus peuplées des communes bruxelloise. Afin d’assurer une gestion optimale de notre commune, il est absolument nécessaire que l’ensemble des membres du Collège des bourgmestre et échevins s’investissent à 100% dans leur travail. C’est pourquoi nous voulons empêcher le cumul des mandats d’échevin et de bourgmestre avec une autre activité rémunérée qu’elle soit publique ou privée.

2. Impulser des débats publics sur les grands enjeux communaux avant les prises de décisions (projet parking Vaillance, piétonnier, …) et mettre en place des moments structurels de rencontres entre le Collège et les habitants afin de développer et systématiser les expériences de participation dans les différents quartiers

Les grands projets tels que le parking Vaillance ou la Marina doivent convenir aux habitants du quartier. La commune doit systématiser la participation citoyenne dans les différents quartiers: les habitants doivent être informés et le Collège se rendre dans leur quartier pour les rencontrer et entendre les débats sur tous les problèmes.

3. Améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes par la création d’aménagements de la voirie, généraliser les zones 30 dans les quartiers d’habitation en instaurant les modalités nécessaires pour que la vitesse y soit effectivement respectée et créer une zone piétonne dans le centre historique d’Anderlecht

Pour une meilleure qualité de vie, nous voulons de vraies zones 30. Pour cela, il faut des infrastructures qui feront que la limitation de vitesse soit effectivement respectée et qu’ainsi la sécurité des piétons et des cyclistes en soit améliorée. La diminution de la vitesse permet d’éviter de nombreux blessés et améliore la vie de tou.te.s.

4. Réinvestir massivement dans une véritable police de proximité en multipliant, par exemple, les patrouilles non-motorisées, notamment les brigades cyclistes, afin d’assurer une présence policière dans tous les quartiers 

Il faut renforcer le lien entre les policiers et la population et notamment les jeunes. Les contacts de prévention permettent aux policiers d’expliquer leur travail dans les écoles, lors des fêtes de quartier, lors des marchés… Nous avons besoin d’une police de proximité, qui passe  à vélo dans les rues et les parcs, qui est en contact avec les gens et connaît les problèmes propres à chaque quartier. Il faut recruter des agents qui aimeront travailler à Anderlecht et assureront un bon accueil à ses habitants.

5. Améliorer la qualité de l’espace public visant à renforcer le lien social qui accroît tant la sécurité subjective qu’objective notamment en améliorant la propreté, en luttant de manière plus efficace contre les dépôts clandestins, les déjections canines et les comportements inciviques. 

Nous voulons des places réservées aux piétons avec des bancs et de la verdure. La convivialité, le beau mobilier urbain et la propreté augmentent sécurité et bien-être. Il faut sanctionner les dépôts clandestins, crottes de chiens, poubelles sorties le mauvais jour… Il faut aussi diminuer l’impact des voitures. L’air sera de meilleure qualité, notamment près des écoles. Il y aura aussi moins de bruit, moins d’insécurité routière et nos enfants pourront aller sans stress à l’école à pied ou en vélo.

6. Continuer à augmenter l’offre dans les crèches ainsi que l’offre scolaire en construisant de nouveaux bâtiments tout en investissant dans la rénovation des bâtiments existants.

Près de 20.000 élèves anderlechtois sont scolarisés dans la commune, de la maternelle jusqu’au supérieur. Mais le nombre de places doit augmenter sinon en 2025 des milliers d’enfants et d’adolescents ne trouveront pas de crèche ou d’école, surtout à Anderlecht où les jeunes de moins de 17 ans sont nombreux. Il faut construire et ouvrir de nouveaux établissements. Il faut aussi rénover les bâtiments existants. Les jeunes anderlechtois ont droit à un environnement éducatif sécurisé et agréable.

7. Assurer une meilleure accessibilité de l’administration communale en termes d’horaires d’ouverture, améliorer la qualité de l’accueil à la Maison communale et dans les différents services de l’administration et élargir les services fournis via Internet 

Anderlecht est vaste et nous sommes bientôt 120000 à y vivre. L’accueil par l’administration doit être adapté pour faciliter la vie de chacun et améliorer le service rendu et les conditions de travail des employé.e.s. Rénover et décentraliser les services est une piste. Il faut aussi les rendre accessibles via les outils de l’internet et aider celles et ceux qui utilisent difficilement ces outils. Créons des antennes numériques accessibles, élargissons les plages d’ouverture et réduisons les files d’attente.

8. Des logements bon marché et bien gérés

Il est difficile de s’y retrouver entre les logements communaux, sociaux (du Foyer Anderlechtois) et les aides pour les locataires à faibles revenus. Nous voulons un guichet unique du logement et faciliter les démarches des citoyens en recherche d’un logement. Les logements communaux peuvent être cédés au Foyer Anderlechtois. Un seul opérateur public permettrait plus de clarté, une gestion plus efficace et une augmentation du nombre de logements à loyer réellement social et accessible.

9. Promouvoir des commerces de qualité et diversifiés dans les noyaux commerciaux urbains

Notre commune dispose de différents noyaux commerciaux urbains, dont la rue Wayez qui faisait la renommée du centre il y a quelques décennies. Ces noyaux commerciaux doivent être soutenus, notamment en refusant toute nouvelle implantation commerciale de grande ampleur non intégrée aux noyaux commerciaux existants et en mettant en avant les commerces de qualité. De plus, il faut revaloriser les marchés locaux en améliorant le côté bio et local pour favoriser le cycle court.

10. Lutter efficacement contre les immeubles vides en vue de les remettre sur le marché

Trop d’immeubles sont vides à Anderlecht, alors que la demande en logement est forte et que ces bâtiments vides dégradent l’image des quartiers. Une taxe sur les immeubles inoccupés existe depuis notre passage en majorité, il convient d’améliorer le repérage des immeubles abandonnés et la perception de cette taxe.

Le reste de nos priorités sont classées comme ceci :

Pour approfondir ces sujets, vous pouvez aussi découvrir notre programme complet

Share This