Sélectionner une page

La main dans la SAC

Depuis quelques années, la commune est compétente pour sanctionner une série d’infractions au moyen des SACs (Sanctions Administratives Communales). C’est ainsi que de nombreux automobilistes se sont vu infliger des SACs pour des stationnements irréguliers. Après des années de laxisme, l’heure est à la répression, avec parfois un excès de zèle.

Il est curieux de constater que 99,2% des SACs ne concernent que les problèmes de stationnement !

S’il est normal de sanctionner les stationnements gênants et dangereux pour les usagers faibles, nous aimerions que les « agents constatateurs » s’intéressent à d’autres types d’infractions comme les actes de malpropreté, les nuisances sonores et d’autres actes qui peuvent parfois pourrir la vie des habitants.

Clairement, les responsables communaux préfèrent se limiter à la répression du stationnement, ce qui est évidemment plus facile et plus lucratif que la recherche et la verbalisation d’autres actes qui doivent parfois être constatés en flagrant délit.

Pourtant la qualité de vie de chacun serait meilleure dans un commune plus propre et plus respectueuse du vivre ensemble.

Philippe Debry

Share This