Lors de notre (unique) participation au pouvoir de 2001 à 2006, nous avions créé une prime aux propriétaires qui acceptaient de louer leur logement à une AIS (Agence Immobilière Sociale). Ces primes permettaient de faciliter le travail des AIS pour convaincre les propriétaires de leur confier leur bien.

Dans le budget 2018, cette prime est supprimée et notre amendement pour la maintenir est rejeté.

Nous dénonçons cette régression inacceptable en matière de politique sociale du logement car les AIS sont une solution pour augmenter le parc de logements à loyer bon marché.

Share This